HOW TO PREPARE A YELLOW BIRCH FLOOR FOR BEST RESULTS AND MAXIMUM DURABILITY?

COMMENT PRÉPARER UN PLANCHER DE MERISIER POUR UN MAXIMUM DE RÉSULTATS ET DE LONGÉVITÉ?

Si vous êtes le moindrement bricoleur, il peut être tentant de vouloir sabler votre plancher de merisier par vous-même. Bien qu’il soit recommandé de faire appel à un professionnel ou de s’assurer d’un minimum d’habileté manuelle pour ce genre d’opération, les économies peuvent être substantielles et la tâche n’est pas impossible. Si vous êtes décidé à vous lancer dans cette aventure, suivez ces conseils…


QUELLE EST LA PARTICULARITÉ DU MERISIER?

Le merisier ou bouleau jaune est un bois relativement dur. Cette essence de bois est donc plus résistante et peut subir de 3 à 4 sablages. Le type de sablage que vous effectuerez dépendra principalement de l’usure du plancher, du type de finition de surface que vous voulez rénover et si vous désirez teindre ou non votre plancher de merisier.Puisque le merisier est un bois plutôt dur, vous pouvez vous permettre de débuter avec un papier plus grossier comme le papier 40 ou 60, car le sablage sera plus ardu qu’avec des bois plus tendres.
 

TOUT CE QUE VOUS DEVEZ SAVOIR AVANT DE SABLER VOTRE PLANCHER DE MERISIER

VÉRIFIER L’ÉTAT DE VOTRE PLANCHER DE MERISIER

La première chose à faire afin de préparer votre plancher de merisier à un maximum de résultats et de longévité est de vérifier son état général. Dans le cas d’un plancher taché par l’eau, le calcium ou l’urine animale, il est possible qu’un sablage ne soit pas suffisant et qu’il faille remplacer certaines planches. Dans le cas d’un plancher recouvert par du tapis ou du prélart collé par dessus, il sera important de retirer un maximum de colle avant de remettre la surface à neuf par sablage car, autrement, ce dernier sera beaucoup plus ardu.

 
Si votre plancher est huilé et d’apparence terne, il vous suffira de le nettoyer avec un savon à pH neutre comme le TRENA 556 et de le huiler de nouveau avec un produit comme le KUNOS 244, tout simplement. Aucun sablage ne sera requis! À la place de cette article, je vous conseille plutôt la lecture de notre guide gratuit sur les huiles pour bois intérieur Kunos.

Si votre plancher est verni et que celui-ci est abîmé, il faudra vérifier l’épaisseur résiduelle de vos planches. Celles-ci doivent avoir une épaisseur de 3 mm minimum, car un éventuel sablage pourrait causer l’apparition de fissures, surtout si les rainures et les languettes sont fragilisées ou que les clous sont apparents. Il se pourrait que votre plancher de merisier soit irréparable s’il présente des problèmes structuraux importants comme un déplacement important des planches les unes par rapport autre autres. Il faudra alors changer complètement de plancher.

RASSEMBLER TOUS LES ÉQUIPEMENTS NÉCESSAIRES POUR LE SABLAGE

Toutefois, lorsque l’épaisseur du plancher le permet, sabler votre plancher de merisier est une opération qui changera radicalement le look de votre pièce à condition de savoir comment le faire correctement. Pour ce faire, vous aurez besoin :

  • D’une sableuse à plancher (à tambour ou à baril);
  • D’une sableuse à tour ou orbitale pour le pourtour de la pièce;
  • D’une sableuse triangulaire ou d’un grattoir à peinture pour les coins;
  • D’une sableuse à plancher orbitale (pour le sablage de finition);
  • De papier sablé (que vous devrez changer souvent);
  • D’un aspirateur pour enlever la poussière à la fin du sablage;
  • D’un masque de protection pour éviter de respirer la poussière.
  • D’une prise de 220 volts (si vous utilisez une sableuse de calibre industrielle)

EFFECTUER LES RÉPARATIONS NÉCESSAIRES

Les planches relevées ou trop enfoncées peuvent causer un sablage trop important du plancher et l’affaiblir inutilement. Les clous et les agrafes peuvent être particulièrement dommageables pour les sableuses. Remettez à niveau et clouez ou retirez tout ce qui dépasse.

L’espacement entre les lattes de bois est un phénomène naturel causé par les différences de chaleur et d’humidité. Cependant, si l’espacement est telle (particulièrement durant les périodes plus sèches et froides) que le sablage est impossible, il faudra attendre l’été, peut-être réparer le plancher en incorporant du mastic ou en changer certaines planches.

Finalement, remplissez les fissures et les trous à l’aide d’une pâte à bois.

PRÉVOIR LES DÉTAILS QUI FONT TOUTE LA DIFFÉRENCE

Avant de commencer les travaux de sablage, il est important de prendre en compte une multitude de petites précautions qui rendront le sablage plus facile le moment venu.

Assurez-vous premièrement de bien dégager les surfaces qui feront l’objet des travaux de sablage. Bien qu’il ne soit pas nécessaire de retirer les plinthes et les quarts de rond, cette étape apportera un aspect beaucoup plus professionnel à vos travaux. Pour ce faire, coupez le joint de peinture entre le mur et la plinthe. S’il vous faut un pied-de-biche pour retirer la plinthe, insérez deux spatules entre lesquelles vous insérerez le pied-de-biche ou placez un morceau de bois contre le mur afin de ne pas l’abîmer. Numérotez chaque plinthes et retirez les clous ou les agrafes de la surface du plancher.

Enlevez les portes et retirez toutes les tablettes à l’intérieur des garde-robes qui pourraient entraver le travail de sablage. Décrochez également les objets fixés au mur comme les tableaux qui pourrait tomber à cause de la vibration de la sableuse à plancher. Relevez les rideaux ou retirez-les de la pièce.

Éteignez et coupez les accès de tous les systèmes de ventilation en particulier les trappes d’air dans le plancher afin d’éviter que la poussière ne se répande dans toute la maison. Isolez la pièce de la maison, mais assurez-vous qu’elle soit tout de même bien ventilée en gardant une fenêtre ouverte.

Si vous faites des travaux de peinture en même temps que le sablage de votre plancher de merisier, attendez à la fin des travaux de sablage pour appliquer la dernière couche de peinture. Vous éviterez ainsi des retouches inutiles.

Finalement, assurez-vous de la propreté de votre plancher en retirant les graisses, les colles et toutes les saletés qui réduiraient l’efficacité du sablage.

L’ÉTAPE DU SABLAGE

Les travaux de sablage en eux-mêmes sont composés de plusieurs étapes en fonction de la grosseur du grain de papier sablé et du type de surface à sabler. Le grain de papier sablé varie généralement entre 40 et 150. Les types de surface sont le plancher, le pourtour de la pièce ainsi que les coins et requièrent chacun leur propre outil de sablage. Alors que le prix de location d’une sableuse à plancher avoisine les 50 $ pour une journée, un sablage professionnel sans poussière se calcule à raison de 4$/pi2 environ.

LES 4 ÉTAPES EN FONCTION DE LA TAILLE DES GRAINS DE SABLAGE

Selon le type de travaux, certaines étapes peuvent être nécessaires ou non. Le sablage au grain 40 et/ou 60 est très utile pour enlever le vieux vernis ou aplanir un plancher très abîmé. À cette étape, commencez au centre de la pièce avec la sableuse à plancher en sablant toujours dans le sens des planches. Si vous n’êtes pas habitué avec ce type d’appareil, prenez les précautions nécessaires pour apprivoiser ce type d’appareil. Continuez avec la sableuse à tour pour le pourtour de la pièce de la gauche vers la droite afin de respecter le sens de la rotation de l’appareil. Terminez avec la sableuse à coin ou à l’aide d’un grattoir à peinture et poncez manuellement. Quelque soit le type de sableuse, il est inutile de mettre de la pression sur les appareils utilisées sans quoi, vous pourriez abîmer votre plancher. Passez l’aspirateur entre chaque étape de sablage et passez un linge humide afin d’allonger la vie utile de votre papier sablé.

Pour un plancher neuf non verni, un sablage de départ au grain 80 est suffisant. Si un premier sablage grossier a été effectué, ce deuxième sablage commence à refermer le grain du bois et retire les imperfections causées par le premier sablage. Passez avec la sableuse à plancher autant de fois que nécessaire pour retirer les égratignures causées par le premier sablage. N’oubliez pas de passez l’aspirateur et un linge humide de nouveau.

La troisième étape de sablage à pour but de retirer les imperfections causées par les deux premiers sablages et de rendre la surface la plus lisse possible. Utilisez un grain de sablage 100 et/ou 120. Utilisez la sableuse à tour pour retirer les démarcations de la sableuse à plancher en sablant de 2 à 3 pieds à partir du mur vers le centre de la pièce. Arrêtez à cette étape si vous n’appliquez pas de teinture. Pour éviter les risques de combustion spontanée dans la maison, jetez le sac d’aspirateur contenant la poussière de bois et de vieux vernis à l’extérieur en prenant soin de le garder scellé.

Pour une finition parfaite ou si vous appliquez une teinture, il sera grandement utile de poursuivre le sablage avec un grain 150 en utilisant une sableuse orbitale. Avec ses 3 ou 6 têtes rotatives ou encore avec l’action vibrante de sa plaque rectangulaire, la sableuse orbitale ne marque pas le plancher et ne produit pas de sablage préférentiel. À ce moment précis, il vous faudra faire très attention pour ne pas marquer votre plancher de merisier avec des objets pointus ou de l’eau, car ces taches paraîtront au moment de la finition.

PARTICULARITÉS DE LA SABLEUSE À PLANCHER

La sableuse à plancher est un appareil très efficace qui peut aussi gravement et très rapidement marquer votre plancher de merisier. Commencez au centre de la pièce avec la sableuse à plancher en sablant toujours dans le sens des planches. Cela veut dire que si les planches sont posées à 45 degré, vous devrez sabler dans cette même direction. Habituez-vous doucement et apprenez à déposer et à soulever le tambour ou le baril pour éviter de créer des marques sur votre plancher de merisier. Assurez-vous de toujours être en mouvement lorsque le papier est en contact avec le plancher et relevez le tambour ou le baril à chaque changement de direction. En recommençant au centre de la pièce, décalez la sableuse à plancher au ⅔ de ce que vous avez fait précédemment. Ne déposez pas toujours votre tambour au même endroit pour éviter une longue marque apparente à la fin des travaux de sablage. Vous serez normalement capable de sabler jusqu’à 6 pouces du bord avec cette technique. Si vos premières tentatives ont creusé le bois, sachez que ces démarcations sont réparables jusqu’à un certain point. Repassez au même endroit en sablant de longs traits pour adoucir le creux créé par le tambour ou le baril.


L’APPLICATION D’UN PRODUIT D’UN PRODUIT DE FINITION SUR VOTRE PLANCHER DE MERISIER

ÉTAPE DE SABLAGE SUPPLÉMENTAIRE AVANT LA POSE D’UNE TEINTURE

Tel qu’expliqué plus haut, dans le cas où vous désiriez colorer votre plancher de merisier, il est important de sabler ce dernier jusqu’au grain 150 avec une sableuse orbitale pour minimiser les marques de sablage et obtenir une couleur uniforme.

NETTOYER L’ESPACE DE TRAVAIL

Une fois toutes les étapes de sablage terminées, aspirez toute trace de poussière dans l’ensemble de la pièce en commençant par le plafond, les murs et en terminant avec le plancher. Assurez-vous d’enlever tous les résidus de sablage sans oublier la poussière dans les fissures. Utilisez un aspirateur et non un linge humide à cette étape.

Si vous désirez une couleur plus vive, il est possible d’ajouter de l’hydrate de méthyl juste avant d’appliquer la teinture.

CHOISIR LE BON PRODUIT DE FINITION

Et si c’était la dernière fois que vous aviez à sabler? Lorsque vous décidez d’appliquer un vernis, vous aurez d’ici une dizaine d’années à recommencer les mêmes étapes décrites ci-haut. En choisissant une finition à la cire ou à l’huile naturelle pour votre plancher de merisier, vous devrez le faire une fois et ce sera la dernière. Fini les problèmes de poussière!

Pour comparer les différences majeures entre les cires, les vernis et les huiles naturelles, téléchargez notre guide comparatif.